United Nations High Commissioner for Refugees

Personnes handicapées

© UNHCR/C. Shirley

Les personnes handicapées restent largement invisibles ou oubliées au sein de leurs communautés déracinées

D'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 2,3 à 3,3 millions des personnes déracinées dans le monde souffrent d'un handicap. Un tiers d'entre elles sont des enfants. Malgré cela, les personnes handicapées demeurent largement invisibles et elles sont souvent oubliées au sein même de leurs communautés déracinées. Malgré des efforts pour mieux s'occuper des personnes les plus exposées aux risques, les mesures d'assistance et de protection élaborées pour la majorité sont rarement adaptées aux besoins des personnes handicapées. En raison de l'absence de procédures d'identification et d'orientation ainsi que de services peu adaptés et peu accessibles, des centaines de milliers de personnes handicapées ne reçoivent pas en pratique l'aide humanitaire à laquelle elles ont droit.

Les personnes handicapées sont particulièrement vulnérables aux abus physique, sexuel et émotionnel et elles peuvent avoir besoin d'une protection accrue. Le risque d'abus augmente avec le manque d'intimité dans certaines situations, comme l'inaccessibilité des toilettes et des salles d'eau.

Les personnes handicapées sont souvent très isolées par rapport aux communautés. Elles risquent d'être abandonnées quand les personnes autour d'elles fuient et peuvent avoir des difficultés à accéder aux programmes de recherche des familles.

Le HCR soutient les droits des personnes handicapées, aussi bien parmi son personnel qu'auprès des personnes relevant de la compétence de l'agence. Suite à l'entrée en vigueur en mai 2008 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, le HCR a intégré les principes de la Convention dans ses opérations. L'agence pour les réfugiés est également membre du Groupe de travail des Nations Unies sur le handicap.

La Section sur les femmes, les enfants et le développement communautaire du HCR a formé du personnel de formations diverses pour identifier les personnes handicapées. La formation met l'accent sur l'intégration des critères d'âge, de genre et de diversité et sur la participation significative de toutes les personnes relevant de la compétence du HCR dans l'élaboration de projets, la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de toutes les opérations.

Réfugiés

Les réfugiés sont nos principaux bénéficiaires et nous prenons soin d'eux aux quatre coins du monde.

Personnes déplacées internes

Les personnes déplacées fuient en quête de sécurité dans d'autres régions au sein même de leur pays, où ils ont besoin d'une aide.

Rapatriés

Les rapatriés sont les personnes de retour chez elles. C'est la meilleure des solutions durables.

Apatrides

Des millions d'apatrides sont pris au piège dans un vide juridique, avec des droits fondamentaux limités.

Demandeurs d'asile

Les demandeurs d'asile ont besoin d'aide et de conseils, essentiels pour la procédure d'octroi du statut de réfugié.

Hommes

Les hommes adultes et les garçons sont souvent confrontés à des menaces spécifiques contre leur vie et leur liberté.

Femmes

Les femmes et les jeunes filles sont tout spécialement vulnérables aux abus dans des situations de déplacement massif.

Enfants

Les enfants représentent près de la moitié de la population relevant de la compétence du HCR. Ils ont besoin de soins spécifiques.

Personnes âgées

Les personnes âgées ont des besoins spécifiques, souvent négligés dans la planification et les programmes.

URL: www.unhcr.be/fr/profil/qui-nous-aidons/personnes-handicapees.html
copyright © 2001-2014 UNHCR - all rights reserved.