United Nations High Commissioner for Refugees

Femmes

© UNHCR/F. Courbet

Les femmes et les jeunes filles sont tout spécialement vulnérables aux abus dans des situations de déplacement massif

Dans toute population réfugiée, près de 50% des personnes déracinées sont des femmes et des jeunes filles. Privées de la protection de leur foyer, de leur gouvernement et souvent de leur structure familiale, les femmes sont souvent particulièrement vulnérables. Elles sont confrontées aux difficultés extrêmes de longs périples vers l'exil, au harcèlement ou à l'indifférence des personnels de l'administration et aux abus sexuels fréquents - même après avoir rejoint un lieu apparemment sûr. Les femmes déplacées à l'intérieur de leur propre pays connaissent souvent des expériences similaires, devenant les cibles de groupes armés illégaux qui emploient le viol et d'autres moyens violents pour terroriser la population.

Les femmes doivent faire face à ces menaces tout en étant gardes-malades, éducatrices, soutiens et protectrices de leur famille.

Les femmes sont actives et des actrices positives du changement - à condition d'avoir les ressources adéquates - et elles sont capables d'améliorer leur vie et la vie de leurs enfants, de leurs familles et de leurs communautés. Ces dernières années, le HCR a mis en place une série de programmes spécifiques visant à donner aux femmes un accès égal à la protection, aux produits de première nécessité et aux services essentiels lorsqu'elles s'efforcent de reconstruire leur vie.

Comment le HCR aide les femmes                                                               

Le HCR encourage l'autonomisation des femmes et l'élimination de la violence sexuelle et sexiste (SGBV) dans le cadre de sa stratégie d'intégration des critères d'âge, de genre et de diversité (AGDM). Le but de cette stratégie est de garantir une participation significative de toutes les personnes relevant de la compétence du HCR au niveau de la planification, de la mise en œuvre, du suivi et de l'évaluation.

Au sein des activités du HCR, une attention particulière est portée aux femmes en raison des risques auxquelles elles sont exposées. Le HCR reconnaît l'égalité des sexes en tant que droit humain fondamental ainsi que le rôle clé des femmes pour préserver leurs sociétés et en tant qu'agents de changement capables de surmonter des situations de danger. Les cinq engagements du Haut Commissaire à l'égard des femmes réfugiées guident le HCR à cet égard. Récemment, le HCR a développé des programmes spécifiques pour garantir que les femmes bénéficient de l'égalité d'accès à la protection, à l'aide humanitaire et aux services.

Le HCR entreprend des actions ciblées pour aider les victimes de violences sexuelles et sexistes. Celles-ci prennent la forme d'une aide psychosociale, médicale, juridique/judiciaire ou sécuritaire. L'organisation agit également de façon préventive à travers des campagnes de sensibilisation, des activités sportives et culturelles, des initiatives d'apprentissage sécuritaire ou la fourniture d'énergies alternatives pour réduire les risques auxquelles les femmes et les filles s'exposent lorsqu'elles vont chercher du bois de chauffe. Le HCR encourage également le soutien des hommes et des garçons dans la lutte contre les violences sexuelles et sexistes ainsi que des systèmes pour améliorer la collecte de données et leur analyse.

Réfugiés

Les réfugiés sont nos principaux bénéficiaires et nous prenons soin d'eux aux quatre coins du monde.

Personnes déplacées internes

Les personnes déplacées fuient en quête de sécurité dans d'autres régions au sein même de leur pays, où ils ont besoin d'une aide.

Rapatriés

Les rapatriés sont les personnes de retour chez elles. C'est la meilleure des solutions durables.

Apatrides

Des millions d'apatrides sont pris au piège dans un vide juridique, avec des droits fondamentaux limités.

Demandeurs d'asile

Les demandeurs d'asile ont besoin d'aide et de conseils, essentiels pour la procédure d'octroi du statut de réfugié.

Hommes

Les hommes adultes et les garçons sont souvent confrontés à des menaces spécifiques contre leur vie et leur liberté.

Enfants

Les enfants représentent près de la moitié de la population relevant de la compétence du HCR. Ils ont besoin de soins spécifiques.

Personnes âgées

Les personnes âgées ont des besoins spécifiques, souvent négligés dans la planification et les programmes.

Personnes handicapées

Les personnes handicapées restent largement invisibles ou oubliées au sein de leurs communautés déracinées.

URL: www.unhcr.be/fr/profil/qui-nous-aidons/femmes.html
copyright © 2001-2014 UNHCR - all rights reserved.